Lex Paulson: “Facebook est une forme de stupidité collective”

Impliqué dans les campagnes de Barack Obama et Emmanuel Macron, professeur à Sciences Po Paris, Lex Paulson lance la première école d’intelligence collective au Maroc. Entre collecte, valorisation et coordination des intelligences des citoyens, gouvernance et mouvements sociaux, l’intelligence collective détermine de “nouvelles” formes de mobilisation et de prises de décision.

Par

DR

L’Américain ne parle pas d’employés mais de “collaborateurs”. Chez Lex Paulson, chaque mot est appréhendé avec sagesse et méditation. Le tout, dans un français irréprochable. Passé par Yale, Cambridge et la Sorbonne, il aurait pu devenir un technocrate arrogant complètement déconnecté des petites gens, un marchand de savoirs. Le professeur de rhétorique et d’histoire politique à Sciences Po Paris préfère parcourir l’Afrique, du Sénégal au Burundi en passant par la Côte d’Ivoire, pour collecter, valoriser, coordonner les intelligences des citoyens et acteurs locaux vers une mobilisation effective des compétences ; un but commun. Celui qui a activement participé à la campagne de Barack Obama pour la Maison Blanche en 2008, et qui est l’un des formateurs des militants du mouvement…

article suivant

Reprise des cours en présentiel : le débat qui agite la rentrée scolaire