“Business as usual” pour la résolution d'avril, la MINURSO en sursis en octobre

“Business as usual” pour la résolution d'avril, la MINURSO en sursis en octobre

La nouvelle résolution du Conseil de sécurité concernant le mandat de la MINURSO, qui doit être votée aujourd'hui, prévoit une nouvelle prorogation de six mois du mandat de la mission onusienne. Les discussions autour du texte laissent en revanche présager des débats plus âpres en octobre prochain. 

Par

Consei de sécurité de l'ONU Crédit: KENA BETANCUR / AFP

Cet après-midi, le Conseil de sécurité de l’ONU devrait voter la résolution relative au mandat de la Mission des Nations unies au Sahara (MINURSO). Le texte devait initialement être voté hier, mais le vote a été reporté. Officiellement, ce report n’a pas été justifié, mais l’agence de presse étatique algérienne APS avance que cet ajournement a été demandé par une partie des quinze membres du Conseil de sécurité qui estime que la résolution est “déséquilibrée”.

Selon Yabiladi, l’Afrique du Sud, qui fait partie des Quinze depuis le début de l’année, est parmi les contestataires. Pretoria souhaiterait notamment que le Polisario et le Maroc soient traités “sur un pied d’égalité” et que le rôle de la MINURSO soit revu pour l’impliquer davantage dans les pourparlers entre parties.

Alors que plusieurs médias affirmaient que le texte prévoyait de doter la MINURSO d’un mandat d’observation des droits de l’Homme. Cela ne sera finalement pas le cas, d’après une source diplomatique marocaine qui nous confie que le texte rédigé par la diplomatie américaine en collaboration avec les autres membres du...

L’accés à l’intégralité de cet article est réservé à nos abonnés

Abonnez-vous à partir de 10DH Déjà abonné ? Identifiez-vous
article suivant

Chariot Oil & Gas revoit à la hausse ses estimations de gaz naturel à Larache

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.