Qui est Yassine Drissi, nouveau directeur de l’information d'Al Aoula ?

Qui est Yassine Drissi, nouveau directeur de l’information d'Al Aoula ?

Ancien présentateur du JT hispanophone, Yassine Drissi, 36 ans, devient directeur de l’information de la chaine publique Al Aoula. Il succède à Fatima Baroudi, nommée au CSCA par le roi.

Par

Yassine Drissi / Facebook

Yassine Drissi, 36 ans, a été nommé par la président de la SNRT Fayçal Laaraichi à la direction de l’information de la chaine publique Al Aoula, apprend TelQuel de sources concordantes, confirmant une information du Desk.ma. Il prend la suite de Fatima Baroudi qui occupait le poste depuis 2011 jusqu’à être nommée par le roi en décembre 2018 comme nouveau membre du Conseil supérieur de la communication audiovisuelle (CSCA). Yassine Drissi était quant à lui son directeur adjoint depuis 2016.

« C’est un jeune, consensuel, hispanophone. C’était normal qu’il prenne la suite, » explique une source à la SNRT. « C’est un esprit nouveau qui s’installe ici à la SNRT, et surtout à la direction de l’info. Nous avons des nouvelles recrues, des jeunes qui travaillent avec un nouvel esprit. C’est en tout cas ce que j’essaye de faire avec de la communication motivationnelle, » déclare pour sa part Yassine Drissi.

A la SNRT depuis 2000 comme stagiaire en parallèle de ses études à l’Institut supérieur de l’information et de la communication (ISIC), Yassine Drissi a fait toute sa carrière à la SNRT, à l’exception de six mois à la MAP, et des stages à l’étranger (Espagne, France, Belgique). Egalement titulaire d’un master en communication de l’Université Mohammed V, il a été chef de département et rédacteur en chef du JT en langue espagnole jusqu’en 2016, date à laquelle il devient directeur adjoint à l’information.

« Il a énormément contribué à ce que la SNRT reçoive la médaille du mérite attribuée par le roi d’Espagne. C’était notamment grâce à la rédaction du JT hispanophone, » explique un cadre de la SNRT.

« Ca fait 19 ans que Yassine est à la SNRT. Il a surtout fait de l’hispanophone parce qu’il parlait espagnol, mais ça ne l’a pas empêché de faire de l’arabe. Il est respecté parce que c’est quelqu’un de la maison. Et puis il est très compétent, il aime son métier, » explique un autre proche de Yassine Drissi.

Petite anecdote qui montre « qu’il était dans les radars, et qu’on lui faisait déjà confiance », selon ce dernier interlocuteur : lors de la visite du pape François à l’Institut Mohammed VI de formation des imams, un film a été projeté devant le souverain pontif et Mohammed VI, pour « montrer le rôle du Maroc dans la diplomatie religieuse ». La voix-off, « dans un espagnol impeccable », c’était Yassine Drissi.

article suivant

Pourquoi les matchs de l'équipe nationale ne sont-ils pas diffusés sur les chaines publiques ?

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.