Cinq figures du PAM tirent la sonnette d’alarme

Cinq figures du parti tirent la sonnette d’alarme

Dans un appel diffusé le 21 avril et signé par trois anciens secrétaires généraux , cinq figures du PAM ont dénoncé “l’aggravation de la situation” au sein du parti, se disant prêtes à  “intervenir, en toute sagesse et en toute sérénité”.

Par

Crédit : Yassine Toumi / TELQUEL

Les crises s’enchaînent au PAM. À l’issue d’une semaine sous tension, marquée par la désignation contestée des élus du parti pour les postes de responsabilité au sein des instances de la Chambre des représentants, cinq figures du parti au tracteur ont confirmé la crise que traverse la formation en publiant “un appel à la responsabilité” destiné à l’ensemble des militants du PAM.

Ce communiqué signé le 18 avril, mais diffusé le 21 avril,  est impulsé par trois anciens secrétaires généraux du parti, Hassan Benaddi, Mohamed Cheikh Biadillah et Mustapha Bakkoury ainsi que deux co-fondeurs du Mouvement de tous les démocrates (MTD), Ali Belhaj et Mohamed Benhamou, une initiative qui a permis la création du PAM. Pour ces cinq figures historiques de la formation au tracteur, “l’aggravation de la situation au sein du PAM et la détérioration du climat et des rapports au sein de ses instances dirigeantes menacent de précipiter le parti dans une crise qui pourrait totalement annihiler ses capacités à relever les défis du présent et à se hisser au niveau permettant d’accomplir les défis futurs”.

Les signataires de cet appel dénoncent également “l’insignifiance et la futilité des comportements [de membres du parti, NDLR] qui ne sont inspirés que par des calculs opportunistes et des visées égoïstes”. Les cinq auteurs du document se disent également prêts à “intervenir, en toute sagesse et en toute sérénité, pour aider à ramener le projet [du PAM, NDLR] vers son positionnement  originel, qui a été clairement défini au moment de la création du parti, et ce en parfaite harmonie avec les potentialités et les aspirations du parti que ce soit au niveau national ou régional”. Les cinq cadres du PAM se disent également « présents et disponibles pour agir (…) à la mise à niveau et la qualification des instances et des structures du parti, afin que chacun y trouve la place et la considération qu’il mérite”.

Cette sortie inédite intervient à quelques semaines de la 24e session du Conseil national du PAM. Lors de ce rassemblement, qui aura lieu le 5 mai, le bureau fédéral du parti présentera une proposition de liste du comité préparatoire du 4e Congrès national du parti dont la date n’a toujours pas été fixée. Dans une lettre datée du 18 avril, la présidente du bureau fédéral, Fatima Zahra Mansouri, a indiqué que cette session du Conseil national permettra également au bureau politique, au bureau fédéral et aux deux groupes parlementaires de la formation de présenter leurs bilans respectifs, près de deux ans et demi après les dernières élections législatives.

article suivant

Ce qui va changer pour les droits d'auteur

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.