Papy-boom politique

Papy-boom politique

Par Omar Saghi

La médecine n’est plus ce qu’elle était. Il y a encore quelques décennies, un bon rhume, une petite crise cardiaque vous envoyaient son homme au paradis. Surtout s’il était d’un certain âge. Désormais, le progrès étant implacable, on a ajouté une étape entre la vie et la mort, une sorte de limbe qui peut durer des années. Les conséquences politiques de ce phénomène sont méconnues mais écrasantes.

Bouteflika, déficient et incontinent depuis 2013, a pourtant régné encore cinq ans. A comparer avec les quelques mois qu’a duré l’agonie du général Franco en 1975. Des effondrements physiques d’hommes de pouvoir sont légion dans l’histoire. Mais ils ne duraient jamais plus que quelques jours, quelques semaines. Le temps qu’on leur trouve des remplaçants, le temps que la médecine déclare son impuissance. Désormais, les progrès médicaux sont à mettre en perspective avec l’archaïsme des pouvoirs dans les pays du Sud.

Car l’alternance biologique fut, pendant longtemps, l’unique moyen de renouveler les têtes au sommet de la pyramide. “Le gouvernement russe est une monarchie absolue, tempérée par l’assassinat”. On doit cette formule à Astolphe...

L’accés à l’intégralité de cet article est réservé à nos abonnés

Abonnez-vous à partir de 10DH Déjà abonné ? Identifiez-vous
article suivant

Le Maroc contribuera à la reconstruction de Notre-Dame

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.