Migrants et réfugiés: un accès à la justice semé d’embûches

Migrants et réfugiés: un accès à la justice semé d’embûches

Au Maroc, si l’accès à la santé et à l’éducation s’est amélioré pour les migrants et les réfugiés, porter une affaire devant la justice peut, par contre, se transformer en long chemin de croix. Décryptage.

Par

Entre janvier 
et septembre 2018, le HCR Maroc a assisté 173 personnes, dont 105 réfugiés et 68 demandeurs d’asile. Crédit: OSE LUIS ROCA / AFP

Installé au Maroc depuis douze ans, Steve, originaire du Congo-Brazzaville, vit à Rabat où il enchaîne les petits boulots. Depuis plusieurs mois, il officie en tant que bénévole pour l’association Afrique Culture dans l’accompagnement des migrants subsahariens dans leur intégration au Maroc.

“Même les migrants régularisés souffrent lorsqu’ils essaient d’obtenir justice auprès de la police ou du tribunal”

Steve, bénévole de l'association Afrique Culture

Pour lui, si l’accès à l’éducation pour les enfants s’est sensiblement amélioré grâce aux efforts des pouvoirs publics et du tissu associatif, l’accès à la justice est loin d’être garanti pour beaucoup de migrants. “Les personnes en situation irrégulière sont naturellement plus réticentes à faire valoir leurs droits devant la justice. De peur de se faire refouler, ils acceptent d’endurer les agressions, l’exploitation au travail et la discrimination”, regrette-t-il. Mais pour lui, “même les régularisés souffrent lorsqu’ils essaient d’obtenir justice auprès de la police ou du tribunal”.

Affaires aux oubliettes

“Les voyous profitent de la précarité des migrants pour les agresser et les voler en toute impunité”

Steve, bénévole de l'association Afrique Culture

Des affaires négligées...

L’accés à l’intégralité de cet article est réservé à nos abonnés

Abonnez-vous à partir de 10DH Déjà abonné ? Identifiez-vous
article suivant

Cepsa et Derhem Holding lancent leurs stations-service pour 1,3 milliard de dirhams

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.