Comme le Petit Poucet

Comme le Petit Poucet

Par Aicha Akalay

Il fallait bien commencer quelque part. Par un gentil communiqué plein de vœux pieux. La Commission nationale de contrôle de la protection des données à caractère personnel (CNDP) a entamé des discussions avec Facebook cette semaine et l’a fait savoir. Déclenchant l’ire de ceux qui soulignent que le Maroc ne peut rien face aux géants GAFAM.

La firme de Mark Zuckerberg ne nous fait même pas la politesse d’avoir un bureau de représentation au Maroc, et encore moins de mener une réflexion sur la conformité ou non de ses actions avec la législation nationale. A l’Etat, elle ne verse aucun impôt sur les bénéfices générés au Maroc, à peine consent-elle à mener d’autres discussions que nous imaginons d’ordre sécuritaire avec certaines entités publiques. Mais nous avons bien tort de rire de l’initiative menée par Omar Seghrouchni. Contrairement aux sociétés européennes et à leurs Etats, attachés aux notions de liberté et de droit à la vie privée, le Maroc est un désert en la matière. Dans cet environnement hostile, le patron de la CNDP avance seul en éclaireur.

Ce qu’il faut...

L’accés à l’intégralité de cet article est réservé à nos abonnés

Abonnez-vous à partir de 10DH Déjà abonné ? Identifiez-vous
article suivant

Le Maroc contribuera à la reconstruction de Notre-Dame

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.