Nasser Bourita reçu par Mohammed Ben Salmane à Riyad

Nasser Bourita reçu par Mohammed Ben Salmane à Riyad

Le ministre des Affaires étrangères a été reçu aujourd'hui à Riyad par le prince héritier saoudien. A cette occasion, il a remis un message royal portant “sur la coopération entre les deux Royaumes et les derniers développements sur la scène régionale”.

Par

Twitter/ Saudi Press Agency

Une visite pour lever les doutes sur l’état des relations maroco-saoudiennes ? C’est la question que l’on pourrait se poser au vu de la réception du ministre des Affaires étrangères, Nasser Bourita, par le prince héritier saoudien Mohammed Ben Salmane. Selon une dépêche de l’agence de presse MAP,  le diplomate a remis un message royal  portant “sur la coopération entre les deux Royaumes et les derniers développements sur la scène régionale”.

Cette visite survient quelques heures seulement après un passage du chef de la diplomatie marocaine au Koweït. A l’occasion de cette visite, marquée par la tenue d’une réunion de la commission mixte Maroc-Koweït, l’émirat du Golfe avait réitéré son soutien à l’intégrité territoriale du Royaume.

Evoquant les derniers développements sur la scène régionale, les deux pays ont notamment appelé l’ensemble des parties libyennes “à faire preuve de retenue et à éviter la logique de la violence”. Les diplomaties du Maroc et du Koweït ont également appelé les principaux acteurs en Libye à respecter l’accord de Skhirat. Pour rappel, de violents combats font rage à Tripoli entre les forces loyales au Gouvernement d’union nationale dirigé par Fayez al-Sarraj et les forces du Maréchal Haftar.

Officiellement, le dernier échange entre officiels marocains et saoudiens  remonte à une conversation datant du 20 mars lors de laquelle le roi Salmane d’Arabie saoudite avait appelé le roi Mohammed VI à renforcer les liens entre les deux pays. Une conversation qui avait été rapportée par l’agence de presse officielle saoudienne SPA, et non par la MAP.

Quelques semaines plus tard, Nasser Bourita avait évoqué les relations entre Rabat et Riyad lors d’une conférence de presse tenue le 28 mars. Le ministre avait tout d’abord déclaré que “du point de vue du Royaume du Maroc, les relations avec les pays du Golfe, notamment l’Arabie Saoudite et les Emirats Arabes Unis, ont toujours été des relations historiques profondes. Le Maroc a toujours tenu à les préserver et les renforcer”.

Il avait ensuite précisé qu’il “peut arriver qu’on ne soit pas d’accord sur certaines questions, la politique étrangère étant une affaire de souveraineté. Au Maroc, elle est, en outre, fondée sur des principes et des constantes”.

Le ministre avait également appelé à une mise en place d’une coordination allant dans les “deux sens” et n’étant pas “à la carte”, précisant que celle-ci “doit couvrir toutes les questions importantes au Moyen-Orient comme en Afrique du Nord, à l’instar de la crise libyenne”.

 

article suivant

WAC - ES Tunis : une finale aux allures de revanche

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.