Prière pour la libre conscience

Par Fatym Layachi

C’est assez rare que l’actualité puisse te toucher ou t’émouvoir. Et pourtant, la semaine dernière, ce qui s’est passé dans ton pays ne t’a pas laissée indifférente. Comme tous tes compatriotes, tu as regardé les images de la visite papale avec fierté et émotion. Tu as trouvé tout l’événement très beau et très bien orchestré. Tu as eu la chair de poule en lisant certaines phrases prononcées lors des discours officiels. Tu as eu les poils qui se hérissent en entendant la ferveur religieuse résonner dans un stade. Tu as été émue de constater que le dialogue interreligieux pouvait être une solution pour la paix. Et puis, surtout, il y a le symbole. Le pape, plus haut dignitaire du catholicisme, en terre d’islam, c’est un message qui a du sens et qui fait du bien en ces temps troubles et tendus partout sur la planète. Pendant quelques jours, ton pays n’était pas seulement le plus beau du monde, c’était aussi le plus tolérant, le plus ouvert, le plus accueillant. Et bien évidemment, tu as apprécié cette belle image. Tu as…

article suivant

Le gouvernement présente sa feuille de route pour la formation professionnelle au roi