Fresenius: Un système de corruption au sein de l'armée marocaine

Le 29 mars, le ministère américain de la Justice révélait que l’entreprise allemande Fresenius aurait corrompu des officiels marocains pour remporter des appels d’offres. Ces marchés, concernant l’équipement de centres d’hémodialyse dans les hôpitaux militaires, ont permis à Fresenius d’engranger 3,7 millions de dollars.

Par

Au Maroc, “Fresenius a versé des pots-de-vin à un représentant de l'Etat marocain dans le but d'obtenir des contrats pour le développement de centres de dialyse rénale dans des hôpitaux militaires appartenant à l'Etat marocain“, selon un rapport de la justice américaine. Crédit: AIC Press

L’annonce a fait l’effet d’une bombe. Le 29 mars, le Department of Justice – ministère américain de la Justice- annonçait que Fresenius Medical Care (FMC) “accepte de payer 231 millions de dollars pour résoudre des investigations de la part du Department of Justice (DOJ) et de la Securities and Exchange Commission (SEC) sur des violations du Foreign Corrupt Practices Act (FCPA)”. Selon le document publié sur son site, la justice américaine accuse le géant allemand d’équipements et de fournitures de dialyse “d’actes de corruption afin d’obtenir des marchés dans beaucoup de pays étrangers”.

Le siège de la société Fresenius, dans l’ouest de l’Allemagne.Crédit: DANIEL ROLAND / AFP

Fresenius a distribué des millions de dollars de pots-de-vin à travers le monde pour obtenir un avantage concurrentiel dans le secteur des…

article suivant

Fin de la surveillance médicale pour les rapatriés de Wuhan