Comment le PJD prend en otages les élèves du public

Comment le PJD prend en otages les élèves du public

Adopté en Conseil des ministres en 2018, le projet de loi-cadre sur l’enseignement des matières scientifiques et techniques en français fait l’objet d’une opposition acharnée du parti de la lampe, qui a pourtant lui-même présenté le texte au parlement.

Par

Adopté en Conseil des ministres en 2018 devant le roi avant d’être présenté au parlement par 
El Othmani, 
ce projet devait traverser le circuit législatif sans grand bruit. Crédit: RACHID TNIOUNI/TELQUEL

La mine inquiète et la voix grave, flanqué de sa photo avec son sherpa disparu Abdellah Baha, Abdelilah Benkirane s’est livré, le 31 mars au soir, à son désormais rituel du live Facebook. Le prêche dominical revêt cette fois une importance capitale: le projet de loi-cadre sur l’enseignement des matières scientifiques et techniques en langues étrangères, qui fait l’objet d’une opposition acharnée de la part du PJD et de l’Istiqlal.

S’érigeant en chantre de la langue arabe et de l’identité marocaine, l’homme jure, vocifère et injurie même ses détracteurs. Le zaïm islamiste s’adresse aux parlementaires en général et aux siens en particulier: “Je jure devant Dieu que cette loi ne passerait pas si j’étais Chef du gouvernement”, défie-t-il. Le défi s’adresse en premier lieu à son successeur, Saâd-Eddine El Othmani, qui soutient la loi incriminée au sein de la majorité.

Pour convaincre ses ouailles, Benkirane lance, à la manière d’un prédicateur: “Il n’est pas normal qu’une oumma qui enseigne des matières en arabe, qui est sa langue officielle et nationale (…) change cette langue du jour au lendemain pour...

L’accés à l’intégralité de cet article est réservé à nos abonnés

Abonnez-vous à partir de 10DH Déjà abonné ? Identifiez-vous
article suivant

Incendie de Notre-Dame : Le Maroc contribuera à la reconstruction de la cathédrale

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.