Othman Benjelloun annonce un partenariat avec le Chinois CCCC

Othman Benjelloun annonce un partenariat avec le Chinois CCCC

Le chantier de la cité industrielle Tanger Tech suit normalement son cours d'après Othman Benjelloun, PDG de BMCE Bank. Un partenariat avec le groupe chinois de construction CCCC serait même à l'ordre du jour.

Par

Crédit : MAP

En conférence de presse, Othman Benjelloun a fait un point sur l’avancement du projet Tanger Tech. Le patron de BMCE Bank a voulu se montrer rassurant quant au chantier de la future cité intelligente. “La cité Tanger Tech est en très bonne voie”, a affirmé Benjelloun, dont la banque est le deuxième investisseur de Tanger Tech après l’État. “Des travaux très conséquents sont en cours”, a-t-il expliqué. Le milliardaire a également assuré que toutes les parties prenantes au projet restaient mobilisées: “Pas plus tard qu’hier, j’ai eu deux réunions avec un certain nombre de ministres, dont le ministre des Finances et le ministre de l’Intérieur, spécifiquement au sujet de la cité industrielle”.

Depuis la désertion du groupe Haite, le constructeur chinois initialement censé faire sortir Tanger Tech de terre, un grand flou entoure ce mégaprojet à 1 milliard de dollars. Là encore, le PDG de BMCE Bank a voulu calmer les inquiétudes en assurant que les discussions avec les partenaires potentiels allaient bon train. “Jeudi, je recevrai le vice-président et futur président de la plus importante société de construction en Chine: la China Communication Constructions Company (CCCC). Il sera notre partenaire pour le développement de cette cité”.

Déjà évoqué, l’opérateur public chinois avait en effet été au centre de discussions avec Ilyas el Omari, l’actuel président de la région Tanger-Tétouan-Al Hoceïma en décembre 2018. “C’est l’opérateur par excellence dans tout ce qui touche à l’infrastructure liée au transport, mais il n’a aucun rapport avec les zones industrielles”, nous expliquait alors un professionnel chinois.

Une source proche des négociations émettait également des doutes quant au rôle que jouerait réellement la compagnie chinoise à Tanger: “C’est un leader dans les infrastructures du transport qui vient chercher des marchés et non financer un gigantesque projet”. 

Mais ces nuances ne sont pas de nature à ébranler la confiance d’Othman Benjelloun. À la suite de la projection d’un petit film promotionnel sur la future cité Tanger Tech, le patron de BMCE Bank, 87 ans, a appelé tout le monde à garder espoir: “Il faut y croire. Je suis impatient de vous faire visiter la cité. Et je vous y inviterai dans quelques années, peut-être trois, quatre, cinq ans”.

à lire aussi

article suivant

À Bahreïn, Kushner présente un plan qui occulte l'essentiel

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.