Le PJD demande le report du vote du projet de loi-cadre sur l'éducation

Le PJD demande le report du vote du projet de loi-cadre

Alors que le projet de loi-cadre sur l’éducation devait être voté ce 1er avril, le groupe PJD à la Chambre des représentants a demandé un report du vote du texte. Une demande qui intervient quelques heures seulement après la publication d’une vidéo où l’ancien secrétaire général du parti de la lampe affiche son opposition à ce projet de loi-cadre.

Par

Le secrétaire général du PJD, Saad Eddine El Othmani, en discussion avec le chef du groupe parlementaire du PJD, Driss El Azami El Idrissi. Crédit: Rachid Tniouni / TelQuel

Un retournement de situation ?  Alors qu’il avait fait l’objet d’un consensus entre l’ensemble des forces politiques, le projet de loi-cadre sur l’enseignement ne sera peut-être pas voté ce lundi comme prévu.

Une  session extraordinaire devait se tenir à la Commission de l’enseignement à la Chambre des représentants. Le groupe parlementaire du PJD à la première chambre a demandé le report du vote pour mieux examiner le texte, d’après une source au sein du parti de la lampe contactée par TelQuel Arabi. La même source précise que les élus du PJD tiennent actuellement une réunion sur la question avec le secrétaire général du parti et chef du gouvernement, Saad Eddine El Othmani .

كلمة حول القانون الإطار 51.17 المتعلق بإصلاح منظومة التربية والتكوين والبحث العلمي..

Publiée par ‎عبد الإله ابن كيران – Abdelilah Benkiran‎ sur Dimanche 31 mars 2019

Cette demande intervient quelques heures seulement après la publication d’une vidéo sur Facebook, où l’ancien chef du gouvernement, Abdelilah Benkirane, affiche son opposition au texte. Il y affirme notamment qu’un vote en faveur de ce texte serait “une trahison des principes du parti” et  appelle son successeur Saad Eddine El Othmani à quitter ses fonctions de chef de gouvernement en cas d’approbation du texte.

Ce n’est qu’à la fin du mois de mars que les membres de la commission parlementaire chargée de l’Education sont parvenus à un accord concernant la loi-cadre sur l’enseignement. Auparavant des divergences avaient opposé le PJD et l’Istiqlal aux autres formations présentes au sein de cette commission au sujet de l’enseignement des matières scientifiques et techniques en langues étrangères.

à lire aussi

article suivant

Bruno Guiderdoni: “Entre science et religion, le problème vient de la détestation réciproque”

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.