Enseignants grévistes: L’interminable bras de fer avec l’Etat

Enseignants grévistes: L’interminable bras de fer avec l’Etat

En dépit des engagements pris par l’Etat, les enseignants-cadres des AREF (Académies) continuent à jouer sur le rapport de force avec le ministère de l’Education. Alors que les mouvements de grève s’étalent dans le temps, pour la tutelle, l’heure n’est plus à la négociation, place à la sanction.

Par

Quelques milliers d’enseignants contractuels se sont rassem- blés, le 23 mars, à Rabat, pour entamer un sit-in nocturne, qui a été dispersé par les forces de l’ordre. Le lendemain, 45 000 personnes manifestaient devant le parlement et ses alentours. Crédit: TNIOUNI

Pas d’issue en vue à la crise des “enseignants-cadres des AREF”. Face à la décision de la Coordination nationale des enseignants “contraints à contracter” (CNECC) de poursuivre la grève pour la quatrième semaine consécutive, le gouvernement a lancé une procédure de révocation “pour abandon de poste”.

La décision a été prise dans la nuit du 26 mars par la cellule de crise du gouvernement, présidée par le Chef du gouvernement, Saâd-Eddine El Ohtmani, et annoncée par le ministre de l’Éducation nationale, Saaid Amzazi, lors d’un point de presse tenu le 27 mars à Rabat, auquel participait également le Porte-parole du gouvernement, Mustapha El Khalfi.

à lire aussi

Il s’agit pour l’Exécutif d’une énième tentative visant à convaincre les enseignants ainsi que les enseignants stagiaires en “arrêt collectif de travail”, de reprendre leurs activités après des mois de manifestations.

“L’intérêt général 
de la Nation est celui 
des élèves”

Pour justifier cette mesure, le ministre de l’Éducation nationale n’a pas manqué d’arguments. D’abord, la tutelle ne reconnaît pas la CNECC comme représentante légale des enseignants-cadres des Académies régionales de l’éducation et de...

L’accés à l’intégralité de cet article est réservé à nos abonnés

Abonnez-vous à partir de 10DH Déjà abonné ? Identifiez-vous
article suivant

Mohammed VI fait le point sur le remaniement avec El Othmani

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.