Brahim Belghiti, des mines de charbon au triporteur écolo

Enfant des corons du nord de la France, Brahim Belghiti, franco-marocain, a choisi 
le Maroc pour entreprendre. Le jeune trentenaire a décidé de contribuer au développement de son pays de cœur avec Pickalty, désormais leader africain de la mobilité durable.

Par

DR

Savoir d’où l’on vient

“Génération Jamel Debbouze, Gad Elmaleh et Zidane! C’étaient les seules personnalités auxquelles je m’identifiais étant gamin”,

Brahim Belghiti
Génération Jamel Debbouze, Gad Elmaleh et Zidane ! Les meilleurs ! C’étaient les seules personnalités auxquelles je m’identifiais étant gamin”, s’exclame Brahim Belghiti, sur un ton rieur et nostalgique. Enfant des années 1990, fils d’immigrés marocains originaires de Tiznit, il a grandi dans les anciens bassins industriels du nord de la France et a toujours voulu rentrer dans “son pays” pour contribuer à amorcer un changement. Il s’oriente vers un baccalauréat technologique en sciences des technologies et de l’ingénieur. Il l’obtient au rattrapage, “j’étais écœuré. Je devais arrêter mes vacances pour retourner réviser”, plaisante-t-il. Mais derrière cet esprit facétieux, notre interlocuteur a le sens du mérite et de l’héritage, parlant avec émotion de ce que ses parents ont fait…

article suivant

Reconfinement : la mise en garde des ministères de l’Intérieur et de la Santé