Le Conseil de la ville envisage de déplacer les marchés de Derb Ghallef et Derb Omar

Le Conseil de la ville de Casablanca a consacré une enveloppe de 8 millions de dirhams pour une étude de faisabilité bien particulière. Son objectif ? Déterminer de nouveaux emplacements pour les marchés des plus historiques de la métropole, notamment Derb Ghallef et Derb Omar. Les détails.

Par

Le Conseil de la ville de Casablanca compte déplacer des marchés historiques de la métropole. Derb Ghallef, Derb Omar, le Marché aux céréales (Rahba), et les deux ferrailles de Salmiya et Ain Sebâa sont tous dans le collimateur des élus locaux. Ces derniers explorent les scénarios pour déplacer ces poumons économiques, vieux de plusieurs décennies. Pour financer ce projet, le Conseil compte profiter de la troisième tranche du prêt de la Banque mondiale qui s’élève à 231 millions de dirhams. Ainsi, comme mentionné sur la fiche de proposition de programmation dudit prêt, dont TelQuel détient copie, le projet de déplacement des marchés de Derb Ghallef, Derb Omar et celui des céréales bénéficiera d’une enveloppe de 5 millions de dirhams, en plus des 3 millions de dirhams consacrés au projet de déplacement des deux…

article suivant

Statut des enseignants contractuels : les syndicats et le ministère se renvoient la balle