Zakaria Boualem et les consultants en roue libre

Zakaria Boualem et les consultants en roue libre

Par Réda Allali

La France est devenue un pays très bizarre les amis. C’est ce que s’est dit Zakaria Boualem à la vue de leurs chaînes d’info en continu au lendemain de la fusillade en Nouvelle-Zélande. Vous connaissez le drame, forcément: un illuminé raciste a décidé d’abattre une cinquantaine de musulmans en pleine mosquée, pour lutter contre “le grand remplacement”. Allez savoir pourquoi, le Guercifi a voulu en savoir plus, et il s’est tourné vers le pays des Lumières pour l’éclairer sur cette affaire. Une très mauvaise idée, c’est le moins qu’on puisse dire. Sur les divers plateaux s’ébattaient joyeusement des consultants en roue libre, produisant sans complexe des analyses douteuses.

Il faut les comprendre, les pauvres: ils ont été recrutés pour parler du voile islamique, de cantine halal et de burkini des plages, telle est leur expertise. Ainsi, il s’est trouvé un brave polémiste pour asséner avec un certain aplomb “qu’on a vécu en France un terrorisme islamiste assez meurtrier. Si on veut jouer à de la comptabilité, on n’est pas encore dans l’équilibre, il ne faut pas s’aventurer sur le terrain du match...

L’accés à l’intégralité de cet article est réservé à nos abonnés

Abonnez-vous à partir de 10DH Déjà abonné ? Identifiez-vous
article suivant

Genève II: Le Maroc insiste pour une solution « réaliste et pragmatique » au conflit

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.