Londres perçoit “une menace accrue d'attaque terroriste” au Maroc, “rien de grave” pour son ambassadeur

Londres perçoit “une menace accrue d'attaque terroriste” au Maroc, “rien de grave” pour son ambassadeur

Le Foreign Office britannique a renouvelé, le 20 mars, ses conseils adressés à ses ressortissants souhaitant se rendre au Maroc. Il les met en garde contre “une menace accrue d'attaque terroriste”. “Rien de grave”, rassure l'ambassadeur britannique à Rabat.

Par

Yassine Toumi/TELQUEL

Le ministère des Affaires étrangères britannique, le Foreign Office, a actualisé, le 20 mars, ses recommandations faites à ses ressortissants souhaitant se rendre au Maroc. Le niveau de d’alerte a été rehaussée, faisant part d’une “menace terroriste accrue”.  “Il est très probable que les terroristes tentent de mener des attaques au Maroc. Soyez vigilants à chaque instant”, prévient le Foreign Office.

Sur le site internet du ministère, la note fait mention de l’assassinat des deux touristes scandinaves à Imlil, le 17 décembre dernier, alors que celles-ci effectuaient une randonnée en montagne. “Les autorités marocaines ont mis en garde contre une hausse de la menace due au nombre de Marocains liés à l’organisation terroriste ‘Etat islamique’ et à d’autres groupes extrémistes, et signalent régulièrement la dissolution de cellules terroristes à travers le pays”, poursuit le Foreign Office. Avant de rappeler que certaines cellules avaient “l’intention de mener des attaques visant des installations gouvernementales, des lieux publics et des sites touristiques”.

à lire aussi

Pour Thomas Reilly, ambassadeur du Royaume-Uni au Maroc, “il ne faut pas prendre cette note trop au sérieux, ce sont des avis périodiques”. S’il a contribué à remonter des informations à son ministère, il indique que le niveau était similaire l’an dernier, en septembre, avant d’être diminué par la suite. “Tous les deux ou trois mois, on fait une revue périodique, détaille-t-il. Après Imlil, et après plusieurs attentats déjoués par les autorités et services de sécurité marocain, il fallait revisiter le niveau de nos avertissements. C’est un simple appel à la vigilance”.

Un retour aux recommandations de septembre 2018, qui n’a “rien d’exceptionnel” selon lui. “Ce n’est rien de grave, nous n’avons pas d’information sur le fait que ce soit une menace imminente et nous disons que le Maroc est un pays sûr”, poursuit l’ambassadeur. Il précise également que la même mention est attribuée à des pays comme la France ou l’Espagne.

Thomas Reilly brandit aussi le nombre de ses compatriotes qui se rendent au Maroc. Chaque année, ils sont entre 650.000 et 700.000 britanniques à visiter le Royaume. Des chiffres en augmentation de 6% en 2018. “Personnellement, je fais tout ce que je peux pour encourager les Britanniques à venir ici, je trouve que c’est un pays fantastiques et que le Maroc a beaucoup de choses à offrir”.

Dans ce sens, il insiste sur le rôle de la dernière visite royale du duc et de la duchesse du Sussex, Harry et Meghan. Du 23 au 25 février, la visite du couple princier a été l’occasion de donner un coup de projecteur sur le Maroc. Une visite ultra-médiatisée outre-Manche. “La visite a pu donner une autre image du Maroc, poursuit Thomas Reilly. Maintenant encore, même un mois après la visite, tous les magazines en parlent toujours”.

article suivant

TelQuel recrute un(e) journaliste chargé(e) des réseaux sociaux

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.