Simon Skira: “Montrez-moi un juif qui n’ait pas de liens avec Israël”

Simon Skira: “Montrez-moi un juif qui n’ait pas de liens avec Israël”

Simon Skira est président-fondateur de l'Association d'Amitié Maroc-Israël.

Par

DR

Smyet bak ?

David.

Smyet mok ?

Sara.

Nimirou d’la carte ?

Je dois le donner en public ? Celui qui a les noms de mon père, de ma mère et le numéro de ma carte d’identité, va aller faire un coup international avec (rires). Je ne l’ai pas sous les yeux.

Sur les antennes de i24news, vous vous êtes réjoui de l’éventuelle visite de Netanyahu au Maroc. Pourquoi est-ce important pour vous ?

Parce que je milite pour la paix depuis 1996. Depuis que j’ai quitté le Maroc en 1967 et que je suis arrivé en Israël à l’âge de quinze ans, j’ai agi selon la phrase de feu Hassan II, qui disait: “Lorsque nous perdons un citoyen marocain juif, nous gagnons un ambassadeur à travers le monde”. Pour moi, toute rencontre — officielle ou pas — qui pourrait offrir quelque chose à la paix au Moyen-Orient est bonne à prendre. Et le Maroc est très impliqué dans la paix. J’étais content lorsque Amir Peretz a été reçu par Sa Majesté, et Shimon Peres par feu Hassan II. A chaque...

L’accés à l’intégralité de cet article est réservé à nos abonnés

Abonnez-vous à partir de 10DH Déjà abonné ? Identifiez-vous
article suivant

Omar Seghrouchni : “Sur l’accès à l’information, les attentes sont fortes voire surdimensionnées”

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.