One, two, three, viva l'Algérie !

One, two, three, viva l'Algérie !

Par Fatym Layachi

Tu as vu des images de liesse qui t’ont foutu la chair de poule. Tu as vu cette jeunesse pleine de vie et d’espoir. Tu as vu des centaines de femmes, de tous âges, marcher fièrement dans les rues. Alors bien sûr que rien n’est gagné. Ce n’est pas encore une victoire de la démocratie. On en est même très loin. Si ça se trouve, le pouvoir est encore plus cynique et plus mauvais que ce que tu pourrais imaginer. Mais ce qu’il s’est produit ces dernières semaines est déjà historique. La journée du 8 mars restera dans la mémoire de tout un peuple. Il y a tout juste trois semaines, personne n’aurait pu prévoir ce qui est en train de se passer.

Il y a eu des millions de gens dans les rues. Il n’y a eu aucune violence. C’est un peuple entier dans sa diversité et sa complexité qui est parvenu à faire reculer le pouvoir. Et même si ce n’est que de quelques pas, c’est déjà ça de pris. Même si rien n’est gagné, le champ des possibles...

L’accés à l’intégralité de cet article est réservé à nos abonnés

Abonnez-vous à partir de 10DH Déjà abonné ? Identifiez-vous
article suivant

A Rabat, le président du parlement turc fait les yeux doux au Maroc

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.