Aziz Mouhoub, la comédie comme sixième sens

Aziz Mouhoub, la comédie comme sixième sens

Le comédien s’est éteint le 3 mars, au lendemain de son 80ème anniversaire. Il aura voué sa vie au théâtre, à la télévision et au cinéma. Il jouait comme il respirait, et pas forcément sur les planches ou les plateaux de tournage. Il était aimé et respecté.

Par

Décédé à l'âge de 80 ans, il a consacré sa vie à quatre belles expressions où l'art et la culture se sont toujours déclarés amants: théâtre, cinéma, télévision, radio. Crédit: TNIOUNI

Homme tactile, il ne concevait pas de relations sans effleurements. Il saluait, embrassait et gardait la main sur l’épaule de son vis-à-vis, ami comme admirateur. Aimable et aimant, il avait ce sens aigu de l’humour que son Marrakech natal lui a glissé dans les bagages qui l’accompagnaient à son Rabat professionnel.

Quatre-vingts ans sur terre dont plus de cinquante à flirter avec quatre belles expressions où l’art et la culture se sont toujours déclarés amants : théâtre, cinéma, télévision, radio. Un acteur-comédien qu’on déclenchait au quart de tour, une belle âme caractérielle.

“Intraitable de justesse”

Aziz Mouhoub, né Abdelaziz Boualil, était un être qui croyait en la famille, qui élargissait son cercle d’amis, qui vivait les deux en une improbable harmonie. Ainsi évoluait ce garçon, avec soif et gourmandise. Il était l’associé et le conseil de tous, l’ennemi inconsolable de lui-même. La longévité de sa carrière était due à son insatisfaction perpétuelle, propre aux perfectionnistes.

Ceux que nous avons questionnés s’accordent sur la jovialité de l’homme, sur le professionnalisme du comédien, sur la spiritualité de l’être simple et généreux. Lauréat...

L’accés à l’intégralité de cet article est réservé à nos abonnés

Abonnez-vous à partir de 10DH Déjà abonné ? Identifiez-vous
article suivant

Abdelilah Benkirane : véhémence, tacles et vitriol

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.