Qui sont les lauréats du 20e festival national du film de Tanger ?

Qui sont les lauréats du 20e festival national du film de Tanger ?

La guérisseuse de Mohamed Zineddaine a dominé le palmarès de la 20e édition du festival national du film de Tanger, mais c’est le documentaire "We could be heroes" qui a décroché le Grand prix du jury. 

Par

La réalisatrice marocaine Farida Benlyazid présidente du jury au côté de Sarim Fassi Fihri directeur du CCM. Crédit: © DR

Le documentaire We Could Be Heroes de Hind Bensari a remporté samedi le Grand prix de la 20e édition du Festival national du film de Tanger. We could be heroes retrace le parcours émouvant d’Azzedine Nouiri (double médaillé d’or paralympique au lancer de poids) et de son ami Youssef. Les deux personnages, en situation de handicap, sont déterminés à participer aux Jeux paralympiques 2016 de Rio. Le documentaire a reçu également le prix du montage.

Le réalisateur Mohamed Zineddaine a, pour sa part, remporté le prix du jury (présidé cette année par la réalisatrice marocaine Farida Benlyazid) et celui de la réalisation avec « La guérisseuse« . Son deuxième long métrage  raconte l’histoire de trois personnages atypiques vivant dans des conditions précaires dans une ville minière. Il s’agit de M’barka la guérisseuse, Abdou son fils adoptif et un pickpocket surnommé Chaayba. Fatima Attif, qui campe le rôle de M’barka, a remporté le prix du premier rôle féminin tandis que  Mehdi Elarroubi a décroché le prix du premier rôle masculin.

Le prix de la première œuvre a été attribué à Catharsys or the Afina tales of the lost world de Yassine Marco Maroccu. Ce long-métrage a aussi reçu les prix du scénario, de l’image et de la musique originale.

 

La productrice Lamia Chraibi a remporté le prix de la meilleure production pour deux films Achoura, la nuit des enfants de Talal Selhami et Une urgence ordinaire de Mohcine Besri. Les prix du deuxième rôle féminin et masculin ont été décernés à Latifa Azlif pour sa participation au film Les saisons de la soif de Abdelhamid Zoughi et à Rachid Mustapha pour son rôle au long métrage Une urgence ordinaire de Mohcine Besri. Le prix du son a été octroyé au film « Nadira » de Kamal Kamal.

En ce qui concerne la compétition des courts-métrages, le Grand prix du festival a été décerné au film Les enfants des sables d’El Ghali Graimiche. Le prix du meilleur scénario a été décerné à Hamza Atifi pour son court-métrage Candidats au suicide, tandis que le prix du jury (présidé cette année par le réalisateur Ahmed Boulane) a été décerné à  Yasmina de Ali Esmili et Claire Cahen. La mention spéciale du jury a été remise aux films Le chants du cygne de Yazid El Kadiri et Angoisse de Ali Benjelloun.

Avec MAP

 

article suivant

Abdelilah Benkirane : véhémence, tacles et vitriol

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.