A.Pilloux: "La meilleure pub pour le Maroc est que les investissements n’aient pas de problème"

A.Pilloux: "La meilleure pub pour le Maroc est que les investissements n’aient pas de problème"

En visite au Maroc, le vice-président de la BERD a multiplié les rencontres avec les acteurs des secteurs public et privé. L’occasion de l’interroger sur sa vision de l’économie marocaine, et les moyens entrepris pour la stimuler.

Par

YASSINE TOUMI/TELQUEL

Il était au Maroc il y a exactement un an. Le vice-président de la Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD), Alain Pilloux, visite régulièrement les 37 pays d’opérations de son institution, ainsi que les territoires palestiniens. Il reçoit TelQuel lundi 25 février au siège de la BERD à Casablanca, accompagné de Marie‑Alexandra Veilleux-Laborie, directrice en charge du Maroc.

Cet ancien inspecteur général des finances connaît bien le royaume, ses forces et les “points à améliorer”. Il évoque rarement les faiblesses d’un pays où son institution espère “faire davantage”. Alain Pilloux a bien compris que l’investissement, ce “n’est pas de la technique, c’est de la psychologie”.

Avenant et souriant, ce spécialiste des marchés d’Europe de l’Est insiste sur le potentiel automobile du Maroc, qui peut avoir de plus grandes ambitions, et devenir un jour un pays incontournable pour la production mondiale.  Il détaille comment y arriver et sa vision d’investisseur étranger.

En tant qu’investisseur étranger, comment jugez-vous la destination Maroc ?

C’est une destination très intéressante, car le Maroc est à l’évidence — et là je vais...

L’accés à l’intégralité de cet article est réservé à nos abonnés

Abonnez-vous à partir de 10DH Déjà abonné ? Identifiez-vous
article suivant

Les prévisions du HCP sur la situation démographique du Maghreb à l'horizon 2050

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.