A la recherche du temps perdu

A la recherche du temps perdu

Par Fatym Layachi

En ce samedi déjà printanier, Zee te propose un programme des plus originaux. Elle ne te propose pas d’aller déjeuner au soleil, ni même d’aller boire des verres en terrasse, elle te propose d’aller chiner chez des antiquaires. Evidemment que tu acceptes. Pour une fois qu’il y a un brin d’originalité dans vos sorties, tu ne vas certainement pas t’en priver. Zee est à la recherche de luminaires vintage pour son appart. Une cousine lui a indiqué quelques adresses apparemment très sympas dans le centre-ville de Casablanca. Après avoir bravé les embouteillages, les chantiers chaotiques et passé plus de quarante minutes à trouver une place où stationner, vous finissez par descendre de la voiture pour arpenter la ville.

Vous voilà sur un boulevard bruyant et mal entretenu. Il suffit pourtant de lever les yeux pour être émerveillé par l’architecture. Les immeubles sont splendides. Même mal entretenus, ils restent magnifiques. A force de vivre confinée dans ta bulle, tu avais oublié les trésors dont regorge ta ville. Tes yeux regardent partout et tout te fascine ou t’interpelle. Les vieux panneaux qui...

L’accés à l’intégralité de cet article est réservé à nos abonnés

Abonnez-vous à partir de 10DH Déjà abonné ? Identifiez-vous
article suivant

Des journalistes arrêtés lors d'un rassemblement contre la censure

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.