Volutes partent en fumée

Par Fatym Layachi

Ta voyante, ta tante et les magazines étaient formels. Cette année est censée être placée sous le signe de l’harmonie et de l’apaisement. Pourtant, rien de ce que tu vois, lis ou entends ne te laisse penser que les mois à venir vont se passer selon ces augures. Tu as l’impression que le monde part en vrille un peu partout. Autour de toi, personne ne va vraiment bien. L’actualité est totalement déprimante.

“Tu as du mal à saisir en quoi le décès de Karl Lagerfeld va changer la face de ton monde”

Fatym Layachi
Même la mode a perdu son empereur cette semaine. Zee est formelle : “Plus rien ne sera comme avant”. Tu as du mal à saisir en quoi le décès de Karl Lagerfeld va changer la face de ton monde, mais Zee a l’air très affectée. Son Instagram est là pour le prouver. Elle poste des stories agrémentées de #RIP toutes les heures. Et dans cet open space où tu passes tes journées, aucun de tes collègues n’a l’air très apaisé. Entre celui qui angoisse pour ses finances à…

article suivant

Du privé au public, la méthode Ahmidouch