La recherche marocaine cherche une solution contre l'abandon de ses doctorants

La recherche marocaine cherche une solution contre l'abandon de ses doctorants

Encadrement limité, manque de moyens, difficulté pour publier... 90% des étudiants qui s'engagent dans un cycle de doctorat au Maroc abandonnent en cours de route.

Par

Des femmes de dos marchent sur la campus de technopolis de l'Université de Rabat
Université de Rabat. Le cursus doctorat est en peine au Maroc Crédit : Arnaud Abélard

Selon les statistiques du ministère de l’Enseignement supérieur, 32.180 étudiants étaient inscrits dans un cycle de doctorat au Maroc sur l’année universitaire 2016-2017. La même année, seulement 1.931 personnes se voyaient diplômées, soit un taux de graduation (rapport du nombre de lauréats sur le nombre d’inscrits) de moins de 6%.

Si seuls les étudiants en dernière année de doctorats peuvent logiquement être diplômés, rares sont ceux qui arrivent jusque là. Selon Abdellatif Miraoui, président de l’université Cadi Ayyad de Marrakech, 90% des étudiants qui s’inscrivent en doctorat ne finissent pas leur cycle. Comment expliquer un tel taux de décrochage ?

Etudiants précaires

L’aspect financier et le faible nombre de bourses sont les raisons principales de la paralysie du cursus au Maroc. En effet, seuls quelque 300 étudiants par an, considérés comme les meilleurs profils, bénéficient d’une bourse mensuelle de 3.000 dirhams. Les autres doivent se débrouiller en ayant recours soit à la famille soit en exerçant une activité rémunérée en parallèle de leurs études.

Un étudiant en doctorat de la Faculté Hassan II de Casablanca nous explique qu’il est « quasiment impossible de...

LISEZ GRATUITEMENT
CET ARTICLE EN VOUS INSCRIVANT À TELQUEL

J’en profite Vous avez dèjà un compte TelQuel? Identifiez-vous
article suivant

Bruno Guiderdoni: “Entre science et religion, le problème vient de la détestation réciproque”

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.