Harcèlement sexuel: deux étudiantes racontent leur calvaire

Un professeur à la faculté des sciences de l’éducation de Rabat aurait harcelé sexuellement et psychologiquement un groupe d’étudiantes en master. Si la faculté a ouvert une enquête interne, une seule étudiante a osé porter plainte.

Par

Une étudiante a déposé plainte pour "harcèlement sexuel et psychologique" et "outrage public à la pudeur", le 28 décembre, auprès du tribunal de première instance de Rabat. Crédit: DR

Un professeur à la faculté des sciences de l’éducation de Rabat aurait harcelé sexuellement et psychologiquement un groupe d’étudiantes en master. Si la faculté a ouvert une enquête interne, une seule étudiante a osé porter plainte.

Dans son bureau, ce prof commence à me parler de manière formelle avant de changer de ton. Il me prend la main et le cou et tente de m’embrasser. Tétanisée, je le repousse. Il enchaîne, comme si de rien n’était : ‘Tu as peur que je t’embrasse, pourtant c’est toi qui devrais en avoir envie’ ”, raconte d’une voix hésitante Lamia*, étudiante en deuxième année du master Management du capital humain et communication, à la faculté des sciences de l’éducation (FSE), dépendant de l’université Mohammed V.

“D’autres étudiantes de ce master préfèrent se taire par peur des représailles”

Cet épisode “traumatisant” va changer sa vie d’étudiante. Les faits remontent au 28 février 2018, lorsque la jeune fille est convoquée par ce professeur après une dispute avec une autre étudiante. “Il a compris que j’étais gênée et m’a alors dit de prendre mon temps et qu’on pourrait…

article suivant

Treize ans après la disparition de la petite Maddie, un Allemand suspecté de "meurtre"