Lourdes sanctions après les violences du derby de l'Oriental

Lourdes sanctions après les violences du derby de l'Oriental

La FRMF a prononcé ce jeudi de lourdes sanctions à l’encontre du Mouloudia d’Oujda et de la Renaissance de Berkane, après les violents incidents qui ont émaillé la rencontre entre les deux clubs dans la soirée du 20 février.

Par

Des supporters sur la pelouse du Stade d'honneur d'Oujda, après le sifflet final du match. Crédit: DR

La Fédération royale marocaine de football (FRMF) s’est prononcée sur les incidents ayant entaché le derby de l’Oriental, disputé hier au Stade d’honneur d’Oujda, pour le compte de la 16e journée de la Botola. Peu après le coup de sifflet final de la rencontre remportée par le Mouloudia d’Oujda (MCO) sur le score de 1-0, des actes de vandalisme visant les joueurs de la Renaissance de Berkane (RSB), ont éclaté.

Dans un communiqué diffusé ce jeudi, la FRMF indique que les dégâts matériels sont estimés à 670.000 dirhams. La Commission centrale de discipline et de fairplay de la fédération a pris en compte « l’impact négatif véhiculé par ces actes sur le sport en général et le football en particulier », et a décidé d’infliger cinq matchs fermes à huis clos au MCO. Une sanction assortie d’une amende de 85.000 dirhams pour le club oujdi. Ce dernier est également tenu de « s’acquitter d’urgence des frais des dégâts causés au Stade d’Honneur après l’évaluation par l’administration du stade », indique la FRMF.

Le club de Berkane a lui écopé de deux matchs fermes à huis clos et d’une amende de 10.000 dirhams.

Les joueurs escortés par la police

Plusieurs vidéos des violences survenues après la rencontre ont été publiées par la presse arabophone dans la soirée de mercredi. Les images du stade, qui rouvrait ses portes le 19 février après plusieurs mois de rénovation, sont consternantes. Elles montrent des poteaux arrachés, du gazon déplacé et des policiers en sang.

Les joueurs de la RSB ont dû sortir du stade dans des fourgons de police, comme le montrent les images en dessous, publiées par TelQuel Arabi.

Dans son communiqué, la FRMF « dénonce et rejette ces actes irresponsables (…) qui portent atteinte à l’image du football national ». La Fédération, dont le président Fouzi Lekjaa dirige aussi la Renaissance de Berkane, « appelle l’ensemble des intervenants à la mobilisation pour lutter et éradiquer le fléau de la violence sous toutes ses formes ».

article suivant

Ce qui va changer pour les droits d'auteur

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.