Ithmar, un fonds discret piloté par Yassir Zenagui

Ithmar, un fonds discret piloté par Yassir Zenagui

Ithmar Capital rêvait de profits, 
il cumule les pertes depuis sa création en 2011. Il aspirait à donner vie aux stations balnéaires fantômes, il finit par les abandonner en se découvrant des appétits pour l’énergie et l’industrie. 
Le tout avec une communication parcimonieuse. Retour sur la trajectoire mouvementée de ce fonds que chapeautait Yassir Zenagui.

Par

Telquel

Discret et inconnu du grand public, le fonds Ithmar Capital a été propulsé au-devant de la scène le 7 février, lorsque Mohammed VI a nommé Obaid Amrane comme nouveau directeur du véhicule d’investissement. Lancé en 2011 pour épauler le chancelant Plan Azur, ce fonds touristique, transformé en cours de route en fonds souverain, lorgne désormais d’autres projets stratégiques, comme le faramineux projet de gazoduc Maroc-Nigéria. Mais en a-t-il vraiment les moyens? Quels sont ses faits d’armes et son bilan ?

Du côté d’Ithmar Capital, le silence est la règle. “Vu que je viens de quitter le poste, il m’est impossible de répondre à vos questions”, se justifie l’ex-directeur général du fonds. Même topo auprès d’un ex-ministre des Finances, qui a siégé dans son conseil d’administration. “Je ne peux rien vous dire malheureusement”, lance le haut commis de l’Etat en se gaussant. “Je ne peux vous parler qu’en off, vu la qualité des dirigeants du fonds”, répètent, prudents, les rares sources qui ont accepté de témoigner.

L’accés à l’intégralité de cet article est réservé à nos abonnés

Abonnez-vous à partir de 10DH Déjà abonné ? Identifiez-vous

L’essentiel

article suivant

Uber revient au Maroc en achetant Careem pour 3,1 milliards de dollars

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.