Le programme de la visite du couple royal espagnol au Maroc

Le programme de la visite du couple royal espagnol au Maroc

Le roi espagnol Felipe VI et son épouse Letizia sont attendus ce mercredi après-midi à Rabat pour une visite de quarante-huit heures au Maroc.

Par

Felipe VI et Mohammed VI
Les rois d'Espagne et du Maroc, Felipe VI et Mohammed VI. Crédit : AFP

Le couple royal espagnol se rendra au Maroc, pour sa première visite d’État en 2019. Invité par Mohammed VI, Felipe VI et son épouse, Letizia, devraient arriver à Rabat ce 13 février, en milieu d’après-midi, pour une visite officielle de quarante-huit heures.

Une deuxième visite du souverain espagnol en terre marocaine qui s’annonce marquée par la confirmation des bonnes relations bilatérales entre les deux pays, notamment sur le plan économique. En prévision, une douzaine d’accords dans différents domaines devraient être signés, avec “la volonté commune de consolider la relation stratégique entre les deux pays voisins”, indique la Casa Royal (Maison royale) d’Espagne.

Le couple souverain devrait poser pied à Rabat aux alentours des 17 heures. À l’heure actuelle, nul ne sait officiellement s’ils seront accueilli par Mohammed VI pour le protocole d’accueil où s’il s’agira d’un autre membre de la famille royale, comme lors de la première visite au Maroc de Felipe VI, en 2014. Par la suite, ils prendront la direction du Mechouar, où le roi marocain présidera sur l’esplanade, une cérémonie de bienvenue.

D’après EFE, les deux chefs d’États auront “une brève entrevue en privée”, suivie d’un second rendez-vous en compagnie des deux délégations afin de finaliser la douzaine d’accords et de mémorandums dans les différents secteurs. À noter que la délégation espagnole sera composée d’une quarantaine de personnes, essentiellement des hommes et femmes d’affaires ainsi que cinq ministres. Parmi eux : Josep Borell, ministre des Affaires étrangères, Fernando Grande-Marlaska, ministre de l’Intérieur, Reyes Maroto, ministre de l’Industrie, Luis Planas, ministre de l’Agriculture et enfin José Guirao, ministre de la Culture.

Des conventions qui vont viser à renforcer la collaboration de part et d’autre du Détroit, notamment sur la lutte contre la délinquance organisée, mais aussi afin d’établir un partenariat stratégique en matière d’énergie renouvelable avec le développement d’une troisième interconnexion énergétique. L’agence de presse EFE rapporte également que la décision du gouvernement espagnol, le 8 février, de céder de manière irrévocable au Maroc le “Gran Teatro Cervantes” sera paraphée à l’occasion de cette visite, “à la condition que celui-ci soit réhabilité”.

La journée de mercredi se conclura par un dîner de gala, entre les deux familles royales, offert par Mohammed VI au Palais royal de Rabat.

Le couple souverain est également attendu à Casablanca dans les 48 heures, afin de visiter le Salon international de l’édition et du livre (SIEL). Une édition dont l’Espagne est le pays mis à l’honneur. Mais à l’heure actuelle, leur présence n’est pas clairement actée. Une visite du mausolée Mohammed V de Rabat est également prévue dans la journée de jeudi.

L’agenda prévoit également, pour la matinée de jeudi 14 février, une entrevue du souverain espagnol avec le Premier ministre marocain, Saad Eddine El Othmani en compagnie des présidents de la Chambre des représentants Habib El Malki et du président de la Chambre des conseillers Hakim Benchamach. Felipe VI présidera également l’acte de constitution du Conseil économique Maroc-Espagne tandis que la reine Letizia se rendra dans un établissement scolaire pour enfants en famille d’accueil.

Dans l’après-midi de jeudi, un forum économique sera organisé par les confédérations patronales des deux pays. Ce forum, qui vise à identifier les moyens de renforcer la coopération économique entre le Maroc et l’Espagne se tiendra au siège du ministère des Affaires étrangères, en présence du président de la CGEM, Salaheddine Mezouar, et du ministre de l’Industrie, du commerce, de l’investissement et de l’économie numérique, Moulay Hafid Elalamy. L’agenda sera enfin complété par une rencontre devant la communauté espagnole, au cours de laquelle Felipe VI prononcera quelques mots, avant de rentrer à Madrid.

Maintes fois reportée, c’est la deuxième visite de Felipe VI en terre marocaine. La première avait eu lieu en juillet 2014, quelques mois seulement après l’intronisation du  souverain sur le trône ibère.

article suivant

Amine Radi : une affaire de violences policières qui divise

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.