Mémoires: la crise oubliée d’Al Ittihad Al Ichtiraki

Le retour au Maroc de Fqih Basri n’a pas manqué d’accentuer les divergences entre le bureau politique de l’USFP et la direction de son journal, ‘Al Ittihad Al Ichtiraki’, en 1995. Dans ses mémoires, récemment publiées, le célèbre éditorialiste Mohamed Brini revient sur cet imbroglio qui lui coûtera son poste à la tête du quotidien, alors en tête des ventes au Maroc.

Par

Cette crise partisane est arrivée au moment du retour de Fqih Basri au Maroc, après 30 ans d'exil. ( Crédit: ABDELHAK SENNA / AFP

Après plus de deux décennies de silence, Mohamed Brini revient sur un épisode quelque peu méconnu de l’histoire du quotidien Al Ittihad Al Ichtiraki, le bras médiatique de l’USFP, alors à son apogée. Au centre de la crise : le retour au Maroc de Fqih Basri après trente ans d’exil, qui a sonné le glas du parcours du célèbre journaliste à la tête du journal partisan, qu’il dirigeait depuis douze ans et qui était en son nom.

Dans ses mémoires, Mohamed El Brini revient sur la blessure d’avoir été écarté d’Al Ittihad Al Ichtiraki, qu’il dirigeait depuis 12 ans.Crédit: DR

Ils voulaient un journal de langue de bois…

article suivant

4 juillet, 18h: 534 cas en 24 heures, 13 822 au total