H1N1, une communication grippée…

H1N1, une communication grippée…

A l’heure où nous mettons sous presse, 16 décès causés par le virus de la grippe A H1N1 ont été dénombrés. Selon le ministère de la Santé, “la situation épidémique est sous contrôle”. Pourtant, depuis plus de dix jours, la psychose ne désenfle pas et l’opinion publique ne semble pas convaincue par les annonces ministérielles. Décryptage d’une incompréhension entre citoyens et officiels.

Par

Aux dernières nouvelles, 16 décès causés par le virus H1N1 ont été constatés au Maroc. Crédit: AFP

Il y a un problème de communication entre le monde scientifique et la population”. Cette phrase, confiée par Rachid El Khettar, pneumologue et allergologue à Casablanca, résume bien la situation actuelle en ce qui concerne la grippe A H1N1. “Sur plus de 500 échantillons prélevés à titre indicatif, le virus de type A représente 97,3% des souches en comparaison avec le virus de type B. 80,6% des virus identifiés de type A sont des H1N1. C’est la souche prédominante cette année. Une souche comme les autres”, rassurait pourtant Hicham Nejmi, secrétaire général du ministère de la Santé, contacté par TelQuel. Ce n’est d’ailleurs pas la première fois que le H1N1 est signalé au Maroc. Mais pourquoi en entend-on parler autant cette année ?

L’origine de la psychose

Lors de la saison 2015-2016, 164 cas de contamination H1N1 avaient été recensés, sans que la pathologie ne fasse de victimes. Tout du moins, rien n’indique le contraire. C’est bien là le problème… “C’est difficile de donner des chiffres. Il n’y a pas de statistiques en ce sens”, déplore le docteur Rachid...

L’accés à l’intégralité de cet article est réservé à nos abonnés

Abonnez-vous à partir de 10DH Déjà abonné ? Identifiez-vous
article suivant

Plus de 1200 grèves ont été évitées au Maroc depuis le début de l'année

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.