Zakaria Boualem et “Le sexe au Maghreb”

Par Réda Allali

Zakaria Boualem est tombé cette semaine sur une émission française qui a décidé de réaliser un reportage sur Le sexe au Maghreb (Allez savoir pourquoi il s’est infligé pareille punition, il doit y avoir une part de masochisme chez lui). Il a ainsi eu droit à moult témoignages de braves Tunisiens qui ont expliqué le front tout rouge à la caméra française qu’ils voulaient une femme vierge parce que la religion l’exigeait, tout en oubliant d’appliquer la même règle pour eux-mêmes. Une affirmation débitée en toute décontraction, en glougloutant une chicha l’air satisfait de ce raisonnement. Classique. Il a aussi pu constater que le sort de la Tunisienne célibataire est tout aussi problématique que celui de sa consœur marocaine, y compris lorsqu’il faut faire face au harcèlement de ses compatriotes en proie à une libido mal maîtrisée. Il est bon de constater que nous nous ressemblons autant. Notez bien que l’Algérie n’a pas été incluse dans le reportage, on peut toutefois supputer que la situation n’y soit pas très différente. A défaut de réaliser le grand Maghreb politique et économique,…

article suivant

Venezuela: Guaido annonce son plan économique