Tarik El Malki, le choix de l’enseignement public

Tarik El Malki, le choix de l’enseignement public

Le secteur privé n’a pas réussi à arracher l’économiste Tarik El Malki à la mission qu’il s’est choisie: défendre l’université publique et son excellence. 
Portrait de celui qui vient d’être nommé à la tête de l’ISCAE Rabat.

Par

Tarik Malki Crédit: RACHID TNIOUNI/TELQUEL

L’université plutôt que la City

Issu d’une famille de hauts fonctionnaires et d’universitaires, Tarik El Malki, 42 ans, parle excellence et intellect. Il étudie au lycée Descartes à Rabat, “à la mission française comme disent les mauvaises langues, mais j’assume!”, plaisante-t-il. Il intègre ensuite la Sorbonne en cycle d’économie, puis s’inscrit en école de commerce, le MBA Institute de Paris. Sa licence en poche, il démarre son parcours professionnel dans une banque d’investissement à Londres.

Il est ensuite repéré par BMCE qui lui propose un poste de responsable communication et marketing international. “La banque m’a aidé à structurer mon esprit, mais en termes de recherche de sens, je ne m’y retrouvais pas”, explique-t-il. “Etre confiné dans ce secteur ne permet pas, à mon avis, de conserver une liberté d’esprit totale”. Deux ans plus tard, il reprend ses études à l’Université du Québec à Montréal et choisit de préparer une thèse à l’Université d’Aix-Marseille. Il se spécialise alors dans la responsabilité sociale des entreprises et leurs performances.

L’habit du prof

Tarik El Malki, ISCAE Rabat
“Je veux garder une indépendance...

L’accés à l’intégralité de cet article est réservé à nos abonnés

Abonnez-vous à partir de 10DH Déjà abonné ? Identifiez-vous
article suivant

L'Exécutif dénonce l'occupation "illégale" de l’espace public par les enseignants-cadres

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.