Maroc-Venezuela : La possibilité d'un dégel

Alors que plusieurs pays se sont immédiatement ralliés à Juan Guaido, la situation vénézuélienne pourrait créer une alliance inédite avec le Maroc. Le royaume, par la voix de sa diplomatie, a exprimé son soutien au président autoproclamé et un rapprochement entre Rabat et Caracas pourrait être d’actualité.

Par

Sans le reconnaître officiellement, le Maroc adoube diplomatiquement Juan Guaido Crédit: AFP

Ce 23 janvier, aucune caméra n’est présente dans le hall principal du  ministère des Affaires étrangères. D’habitude, les visites de responsables politiques américains de tous bords font l’objet d’une couverture médiatique des médias nationaux, Nasser Bourita et ses quatre convives sont étrangement seuls au moment d’immortaliser leur rencontre. Aux côtés du ministre des Affaires étrangères, on retrouve Norm Coleman et Matt Brooks, deux responsables de la Republican Jewish Coalition, une entité qui “travaille à sensibiliser les dirigeants du gouvernement et du parti républicain aux préoccupations et aux problèmes de la communauté juive, tout en formulant et en défendant les idées et les politiques républicaines au sein de la communauté juive”. À leurs côtés, Andrew King, un représentant de Glover Park, l’une des trois entités chargées du lobbying marocain auprès des institutions américaines. Quelques jours plus tard,…

article suivant

Comment le Parlement s’organise face à la pandémie