Lancement de quatre écosystèmes pour appuyer l’industrie métallurgique et mécanique

Lancement de quatre écosystèmes pour appuyer l’industrie métallurgique et mécanique

Annoncés le 31 janvier conjointement par la Fédération des industries métallurgiques, mécaniques et électromécaniques et le ministère de l'Industrie, les quatre écosystèmes bénéficieront de 630 millions de dirhams d’appui à l’investissement de la part de l'Etat et créeront 13.340 emplois.

Par

Crédit : Metalurgiamontemar0/Pixabay.

Le secteur de l’industrie métallurgique et mécanique sera bientôt doté de quatre nouveaux écosystèmes. L’appel à manifestation d’intérêts a été annoncé, le 31 janvier, lors d’une conférence de presse organisée par la Fédération des industries métallurgiques, mécaniques et électromécaniques (FIMME) en partenariat avec le ministère de l’industrie. Ces écosystèmes sont : l’industrie navale, le travail des matériaux, la valorisation des métaux ainsi que les “nouveaux métiers”.

Pour ces quatre écosystèmes, l’Etat s’engage à mobiliser 630 millions de dirhams d’appui à l’investissement, ainsi qu’un foncier de 57 hectares. La FIMME se fixe comme objectif pour ces écosystèmes 13.340 créations d’emplois, dont 44% dans la valorisation des métaux, 22% dans les nouveaux métiers, 17% dans le travail des métaux et 16% dans l’industrie navale. Les industriels comptent aussi investir pas moins de 2 milliards de dirhams, dont 48% dans les nouveaux métiers, 30% dans le travail des métaux et 22% dans la valorisation des métaux.

à lire aussi

S’agissant de l’écosystème naval, l’Etat table sur un appui à l’investissement de l’ordre de 90 millions de dirhams, dont 30% d’investissement direct, le reste étant de l’accès au financement ainsi que Caisse centrale de garantie. L’Etat promet aussi de mettre en place un cadre réglementaire et fiscal pour accompagner le secteur. La fédération promet un investissement de 210 millions de dirhams pour trois projets structurants, pas moins de 22.500 créations d’emplois à l’horizon 2030, dont 1.500 indirects, ainsi qu’un chiffre d’affaire additionnel entre 5,2 à 7,6 milliards de dirhams pour 2030.

Pour ce qui est de l’écosystème valorisation des métaux, l’appui de l’Etat à l’investissement est de l’ordre de 128 millions de dirhams, dont 30% d’investissement direct. L’Etat mobilisera aussi pour l’écosystème 24 hectares. Les industriels investiront, quant à eux, 425 millions de dirhams, et créeront 6.000 emplois. L’objectif est d’atteindre un chiffre d’affaires additionnel de 6,4 milliards de dirhams.

L’écosystème “travail des métaux” cible les entreprises qui approvisionnements de secteurs comme l’aéronautique, l’automobile ainsi que les énergies renouvelables. L’engagement de l’Etat pour cet écosystème consiste en un appui à l’investissement de 218 millions de dirhams, dont 158 millions pour l’investissement et 60 millions pour les prestations de services. L’investissement du côté de la fédération sera de 600 millions de dirhams, et la création de 2.500 emplois. L’objectif est d’atteindre un chiffre d’affaires additionnel de 2 milliards de dirhams.

Enfin, l’écosystème des nouveaux métiers se concentrera sur deux nouvelles industries : la fabrication de tracteurs ainsi que l’assemblage de vélos. L’Etat appuiera l’investissement de 284 millions de dirhams, dont 30% sous forme d’investissement direct. Un foncier de 33 hectares sera aussi mobilisé pour cet écosystème. Les industriels, de leur part, promettent d’investir 945 millions de dirhams, dont 645 millions pour les machines agricoles et 300 millions pour les vélos. La fédération s’engage aussi à créer 4.840 emplois dont 1.800 indirects. L’objectif de chiffre d’affaires additionnel est de 2.650 millions de dirhams, dont 78% à l’export.

Les quatre écosystèmes font partie du Plan d’Accélération Industrielle, lancé en 2014. Le contrat de performance des écosystèmes travail des métaux, nouveaux métiers et valorisation des métaux a été signé le 2 mai 2016, et celui de l’écosystème naval le 13 juin 2017.

article suivant

Au plus proche de Mezouar, Faïçal Mekouar sur le départ

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.