Zakaria Boualem et les écolos marocains

Par Réda Allali

C’est au hasard de ses errements sur la Toile que Zakaria Boualem est tombé sur cette information étonnante, qu’il va sans plus attendre partager avec vous: “Région de l’Oriental: un chasseur tue une hyène rayée”. Vous connaissez suffisamment notre héros pour savoir qu’il lui était impossible de laisser passer pareil titre sans se précipiter sur l’article pour en savoir plus. Voici l’affaire, les amis. Dans le massif de Beni Snassen, farci de sangliers, une battue est organisée à la demande des habitants, jusqu’ici tout va bien. Un chasseur abat cette fameuse hyène rayée et filme son trophée qui se retrouve partagé sur les réseaux sociaux. Il ignore, le bougre, qu’il s’agit d’une espèce protégée, et il se retrouve aussitôt sous la menace d’un retrait de permis de chasse assorti d’une amende de 14.000 dirhams. C’est dur, mais logique. Car vous devez savoir que la hyène rayée est au centre d’un étonnant trafic qui en fait un cadavre très prisé. Figurez-vous qu’il se négocie aux alentours de 100.000 dirhams, avouez qu’il y a de quoi oublier sa conscience écologique pour se…

article suivant

L'association Racines soutenue par Noam Chomsky, Mathieu Kassovitz et Leila Slimani