Grogne des commerçants: Aux origines d'un "faux" problème

Grogne des commerçants: Aux origines d'un "faux" problème

Depuis le début de l’année, plusieurs villes du royaume sont le théâtre d’un grand mouvement de contestation des commerçants. Bien que fortement mobilisés, le gouvernement, les Impôts et la Douane ne parviennent pas à atténuer une gronde jugée “injustifiée”, résultat “d’une campagne de manipulation”. Les détails.

Par

Le 3 janvier, une grève d’envergure a été observée dans les marchés historiques de Derb Omar, Korea et Garage Allal à Casablanca, où des centaines de grossistes ont fermé boutique. Crédit: Tniouni /TelQuel

L’entame de 2019 s’est faite sous le signe de la colère des commerçants. Le 3 janvier, une grève d’envergure a été observée dans les marchés historiques de Casablanca (Derb Omar, Korea et Garage Allal), où des centaines de grossistes ont fermé boutique pour investir la place de la Victoire et protester, sur un ton véhément, contre “les charges fiscales intolérables”, ainsi que “les contrôles impromptus des services de douane”. Par un effet domino, ces contestations se sont vite propagées à d’autres villes, notamment Meknès, Agadir, Inzegane, Rabat, Salé et Tanger, englobant d’autres catégories d’acteurs, avec à leur tête les commerçants de proximité.

L’article 145, nœud du problème

À la source de la grogne, l’article 145 du Code général des impôts 2019 (CGI). Introduit par la Loi de Finances 2018, cet article porte sur la tenue de la comptabilité, et annonce deux nouvelles dispositions fiscales en matière de facturation. D’abord, l’application d’une facturation électronique systématique pour l’ensemble des transactions, comme énoncé par le premier alinéa dudit article : “Les contribuables doivent tenir la comptabilité sous format électronique selon les critères fixés...

L’accés à l’intégralité de cet article est réservé à nos abonnés

Abonnez-vous à partir de 10DH Déjà abonné ? Identifiez-vous
article suivant

Remaniement : En attendant les consultations, les partis sont déjà dans les starting-blocks

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.