Zakaria Boualem et la "t3arbita"

Zakaria Boualem et la "t3arbita"

Par Réda Allali

Un geste technique remarquable mérite un décryptage, tant il est courant dans notre société. Il est, chez nous, socialement accepté. Plus il est exagéré, plus il sera pardonné rapidement.

Le derby casablancais a eu lieu dimanche dernier, ça méritait bien une petite page spéciale les amis. Précisons pour commencer que ce match s’est joué à Marrakech, par un de ces coups tordus que le Maroc Moderne SARL nous inflige régulièrement. Comme souvent, le Stade d’honneur est fermé pour travaux, il a un taux de disponibilité inférieure à celle d’un fonctionnaire de mouqataâ un vendredi du ramadan. Donc, le derby a eu lieu à Marrakech et le WAC a gagné un but à zéro. Il y a dans la phrase précédente une telle charge de négativité qu’elle aurait bien pu faire basculer le Boualem dans une déprime épouvantable. Mais notre homme a mûri, il a désormais suffisamment de recul pour faire abstraction du score et venir, ici même, analyser une action clé de cette rencontre. Il s’agit d’un geste technique remarquable, qui mérite un décryptage, tant il est courant dans notre...

L’accés à l’intégralité de cet article est réservé à nos abonnés

Abonnez-vous à partir de 10DH Déjà abonné ? Identifiez-vous
article suivant

Aziz Rabbah fait marche-arrière sur le Plan Gazier 2021

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.