Mise au point du ministère de l'Education concernant l'article "La création du Conseil national des langues retardée par la majorité"

Mise au point du ministère de l'Education concernant l'article "La création du Conseil national des langues retardée par la majorité"

Le 20 décembre, Telquel.ma publiait un article consacré à la création du Conseil national des langues et des cultures et le retard pris dans la création de cette instance. Mentionné dans cette publication, le ministère de l’Education réagit à cet article.

Par

Dans un courrier parvenu à la rédaction de Telquel.ma, le ministère de l’Education réagit à la publication de l’article « La création du Conseil national des langues retardée par la majorité » publié le 20 décembre sur le site.  Dans cette mise au point , le département de Saaid Amzazi pointe que la création du Conseil relève du ministère de la Culture et non pas de celui de l’Education.

Voici les explications du ministère de l’Education  :

–  Contrairement à ce qui a été rapporté par l’auteur de l’article, qui a prétendu que « la discussion du projet de loi organique numéro 04.16 portant sur la création du dudit conseil a été reportée, alors qu’il devait être discuté le 14 décembre à la chambre des représentants. En cause, l’incapacité du Ministre de l’Education, Saïd Amzazi, à trouver un compromis au sein de la majorité… »,  nous précisons que la préparation du projet de loi organique 04-16 portant la création du Conseil national des Langues et de la Culture Marocaine relève de la compétence du Ministre de la Culture et de la Communication, Monsieur Mohamed Laaraj, lequel l’a d’ailleurs présenté en personne en Janvier 2018 à la Chambre des Représentants, devant la Commission de l’Enseignement, de la Culture et de la Communication (cf. http://www.chambredesrepresentants.ma/fr/actualites/le-conseil-national-des-langues-et-de-la-culture-marocaines-un-mecanisme-de-protection-du?sref=item1468-64661).

– Par ailleurs, ce projet a été déposé à la Chambre des Représentants en 2016, soit deux années avant la nomination de Monsieur Saaïd AMZAZI en tant que Ministre de l’Education Nationale, de la Formation Professionnelle, de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique.

 

 

 

article suivant

Le texte adopté par la Chambre des représentants

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.