#Eclairage: Hassan II, une longue vie après la mort

#Eclairage: Hassan II, une longue vie après la mort

Nous vous parlons d’un temps que les moins de 20 ans ne peuvent pas connaître… Cela semble invraisemblable pour ceux qui ont connu son règne, mais cela fait exactement deux décennies que Hassan II n’est plus parmi nous. Retour vers le passé.

Il a laissé une trace indélébile dans l’esprit des Marocains. Plus qu’un monarque, Hassan II était un homme d’action amoureux de l’exercice du pouvoir. Décider, influer sur le cours des choses, marquer de son empreinte la marche de l’Histoire, tels étaient ses stimuli. Diplomate, spécialiste de l’étiquette, adepte de la Realpolitik et disciple de Machiavel dont « Le Prince » était son livre de chevet, le défunt monarque gouvernait le pays par un verbe parfois violent et un pragmatisme confinant (souvent) au cynisme.

Dans l’enceinte du Palais et au-delà, les moindres faits et gestes du roi étaient disséqués, commentés, imités. Vingt ans après sa mort, son influence est toujours là. Chaque jour, sur les réseaux sociaux, des milliers de Marocains s’échangent encore les vidéos de ses discours les plus marquants. Ses citations pullulent sur le Web. Qui n’a jamais lu sur la page d’un ami les deux aphorismes suivants : «Le style c’est l’homme» et «Il ne faut pas perdre son temps à avancer des arguments de bonne foi à des gens de mauvaise foi» ?

A travers plusieurs immersions dans ses 38 ans...

LISEZ GRATUITEMENT
CET ARTICLE EN VOUS INSCRIVANT À TELQUEL

J’en profite Vous avez dèjà un compte TelQuel? Identifiez-vous
article suivant

Le ministère de l'Intérieur organisera les élections des instances représentatives de la communauté juive

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.