Le roi Salmane nomme un nouveau chef de la diplomatie lors d'un remaniement surprise

Une série de décrets royaux a officialisé un remaniement ministériel en Arabie Saoudite. Le prince héritier Mohammed Ben Salmane a été maintenu à son poste de ministre de la Défense tandis que le chef de la diplomatie saoudienne, Adel Al-Jubeir a été dégradé.

Par

Le roi Salmane d'Arabie saoudite. Crédit: AFP

Coup de tonnerre dans le landernau politique saoudien. Ce 27 décembre, le roi Salmane Ben Abdelaziz a  nommé Ibrahim Al-Assaf au poste de ministre des Affaires étrangères en lieu et place d’Adel Al-Jubeir, qui obtient le poste de « ministre d’Etat aux Affaires étrangères ».

Cette nomination  intervient dans le cadre d’un remaniement ministériel surprise annoncé dans une série de décrets royaux. Le prince héritier et ministre de la Défense, Mohammed ben Salmane (MBS) a été maintenu dans ses fonctions tout comme le ministre de l’Intérieur,  Abdel Aziz ben Nayef ben Abdel Aziz.


Un décret royal a également été publié pour restructurer le Conseil des affaires politiques et de sécurité, présidé par Mohammed Ben Salmane sans toutefois donner plus de détails.

Cette série de décrets officialise également les nominations d’ Abdullah bin Bandar bin Abdul Aziz au poste de ministre de la Garde nationale, de Turki Shabbaneh au département des Medias, et d’Hamad Al-Sheikh à celui de l’Éducation.


Turki Al Sheikh a été limogé de la présidence de l’Autorité des Sports. Réputé proche du prince héritier, celui qui est également président de l’Union des associations arabes de football a été nommé à la tête de l’Autorité du Divertissement.

 

article suivant

[Bilan d’étape] Prise de risque, fin de la rente, simplification des procédures, les recommandations de Mohammed Fikrat pour l’économie