Le vaisseau amiral du groupe Lahjouji placé en sauvetage judiciaire

Le vaisseau amiral du groupe Lahjouji placé en sauvetage judiciaire

Véritable vitrine du capitalisme marocain post-indépendance, l’ancien géant du BTP, Sotravo tente tant bien que mal de survivre dans un contexte de concurrence exacerbée. Avec peu de succès jusqu’ici…

Par

Le patron de Sotravo, Abderrahim Lahjouji. Crédit: AIC Press

Le tribunal de commerce de Casablanca a prononcé le 1er octobre dernier l’ouverture des procédures de sauvetage judiciaire à l’encontre de la Marocaine de travaux et d’entreprise (Sotravo). Cette décision de justice visant le groupe spécialisé dans les travaux publics et la promotion immobilière, dirigé par Abderrahim Lahjouji, ex-président de la CGEM et fondateur du parti des forces citoyennes, inquiète fortement ses nombreux créanciers.

 TelQuel a appris de source proche du dossier qu’une banque française de la place a mis en demeure Sotravo, en date du 17 décembre, pour procéder à la déclaration d’une créance se chiffrant à 29,4 millions de dirhams. Les difficultés financières de Sotravo ont également incité l’un de ses clients majeurs, OCP, à exiger la mise en jeu d’une caution diverse pour un montant de 2 millions de dirhams.

Acteur majeur des travaux publics, le consortium piloté par Abderrahim Lahjouji dont les deux mandats à la tête du patronat (1994/2000) ont été marqués par la campagne d’assainissement signée Driss Basri, a été sérieusement ébranlé par la montée en puissance de concurrents directs tels TGCC immobilier...

L’accés à l’intégralité de cet article est réservé à nos abonnés

Abonnez-vous à partir de 10DH Déjà abonné ? Identifiez-vous
article suivant

Après le sacre des Fennecs, Algériens et Marocains en communion à la frontière

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.