Oualalou planche sur le plan de sauvegarde du Grand Casablanca

L’architecte Tarik Oualalou travaille sur la deuxième phase du plan de sauvegarde et de valorisation du patrimoine architectural, urbain et paysager du Grand Casablanca.

Par

Yassine Toumi/TelQuel

L’agence urbaine de Casablanca a confié au studio Oualalou + Choi (O+C) l’élaboration du plan de sauvegarde et de valorisation du patrimoine architectural, urbain et paysager de la ville de Casablanca. « L’idée étant d’identifier les bâtiments à valeur patrimoniale, de les valoriser et de donner envie aux investisseurs de les prendre en charge » nous explique l’architecte Tarik Oualalou.

La première phase du plan, délimitée au centre historique de la ville, a été bouclée en septembre. « Rien qu’au niveau de l’arrondissement de Sidi Belyout, nous avons dénombré 9000 bâtiments à valeur historique dont 2000 qui vont faire l’objet d’une protection, afin de préserver cet exceptionnel tissu urbain » ajoute l’architecte.

L’équipe de Tarik Oualalou, planche actuellement sur la deuxième phase du projet qui concerne le Grand Casablanca. Ce plan de sauvegarde mobilise aussi des experts comme l’historien en architecture et urbanisme du XXe siècle Jean-Louis Cohen. Ce professeur invité au Collège de France et membre…

article suivant

Trois questions à Nizar Baraka sur la sortie de crise