Arrestation de 9 nouveaux suspects

Les perquisitions ont permis de saisir des "matières suspectes susceptibles d'être utilisées dans la fabrication d'explosifs".

Par

Le siège du BCIJ à Salé. Crédit: Rachid Tniouni /TELQUEL

Le Bureau central d’investigations judiciaires a arrêté les 20 et 21 décembre, 9 personnes à Marrakech, Essaouira, Sidi Bennour, Tanger et Chtouka Aït Baha, soupçonnées d’être impliquées dans l’acte terroriste ayant coûté la vie aux deux touristes scandinaves à Imlil. « Les suspects arrêtés ont été placés en garde à vue sous l’autorité du parquet près la Cour d’appel de Rabat« , précise un communiqué du BCIJ.

« Les perquisitions effectuées dans le cadre de cette affaire ont permis de saisir des équipements informatiques, un fusil de chasse non-autorisé, des armes blanches, des lampes de poche, des jumelles, une tenue militaire, des lunettes de protection pour usage laboratoire ainsi qu’une quantité de matières suspectes susceptibles d’être utilisées dans la fabrication d’explosifs« , indique la même source, ajoutant que ces matières « ont été soumises aux services techniques spécialisés« .

article suivant

Masques, kits de dépistage... Les États sans pitié dans la course à l’équipement