Présentez-vous, qu’ils disaient!

Présentez-vous, qu’ils disaient!

Parution. Dans sa série phare rééditée au Maroc, le bédéiste algérien Slim met en scène les péripéties électorales de Bouzid El Besbesi.

Par

Une campagne électorale, ce n’est pas un long fleuve tranquille. Surtout quand il faut affronter les barbus, les baggara (“arrivistes grossiers”), les “faux-moudjahids”, les corrompus, les hypocrites, ceux qui font semblant d’accepter des changements pour que rien ne change — dussent-ils employer de gros moyens et de gros bras…

Bouzid Président
, Slim, 
La Croisée 
des chemins, 80 p., 110 DHCrédit: DR

Et surtout quand on se présente au poste de président de la république… Bouzid El Besbesi, qui “comme son nom l’indique, est de Oued-Besbes, un douar bien tranquille oublié par le plan quadriennal [et qui] n’habite pas dans un appartement AADL mais dans un appartement AAAtchoum ! trois pièces/cuisine/sdb”, relève pourtant le défi.

Il a le soutien de son épouse Zina, à la silhouette d’oie, presque toujours surmontée d’un cœur, de son chat “famélique” et néanmoins coriace, ElGatt M’digouti, de son ami de toujours, Amziane Naït Jeudi, “qui est toujours marxiste”, et de tout Oued-Besbes, y compris les barbus...

L’accés à l’intégralité de cet article est réservé à nos abonnés

Abonnez-vous à partir de 10DH Déjà abonné ? Identifiez-vous
article suivant

Brésil: L'ex-président Michel Temer arrêté dans une enquête anticorruption

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.