Mohammed Dardouri: “Nous voulons être le catalyseur de tout ce qui est social au Maroc”

Nommé par Mohammed VI à la tête du vaste chantier de l’Initiative nationale pour le développement humain (INDH) en août dernier, Mohammed Dardouri présente à TelQuel les grandes lignes de lancement de cette troisième phase.

Par

INDH

Un nouveau virage. Après s’être attaqué de manière structurelle, avec plus ou moins de réussite, aux grands chantiers sociaux du pays, l’INDH change de cap. Et de tête également. Depuis le 24 août, le nouveau Monsieur INDH se nomme Mohammed Dardouri. Amateur de culture et de cinéma, il était de coutume de le croiser, souriant et à l’aise, lors du Festival du cinéma africain de Khouribga, alors qu’il était wali de la région Béni Mellal-Khénifra. Dans le secret d’une salle au sommet Africités, le 25 novembre, le wali pose, de son débit calme et assuré, la nouvelle orientation de la phase III de l’INDH. Une démarche au visage “plus humain”, assure-t-il. Un peu à l’image de ce qui a caractérisé le parcours de cet homme de terrain, qui attache une grande importance à l’approche participative et à la nécessité de l’éducation. Serait-ce parce que la question tient…

article suivant

Chloroquine et infections virales : ce qu’il faut savoir