Ce qu'il faut retenir de la participation du Maroc à la COP24

Ce qu'il faut retenir de la participation du Maroc à la COP24

Aux côtés de près de 195 pays, le Maroc participe à la COP24 qui se tient en ce moment en Pologne. Une délégation conduite par Moulay Rachid a fait le déplacement pour prendre part aux négociations censées finaliser la concrétisation de l’Accord de Paris.

Par

SEDD

C’est la dernière ligne droite pour la 24e Conférence des Parties à la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques (CCNUCC), qui s’est ouvert le 2 décembre dernier à Katowice, en Pologne. Les plus de 190 pays représentés ont entamé cette semaine les dernières négociations pour finaliser la mise en œuvre de l’Accord de Paris, avec comme objectif de contenir le réchauffement climatique mondial en dessous de 2°C. Présent à cette rencontre intergouvernemental, le Maroc fait également partie des pays concernés par cette ambition.

Une délégation marocaine conduite par Moulay Rachid était ainsi présente dès l’ouverture des travaux de la conférence. Pour le Maroc, cette COP24 doit permettre de « consolider l’engagement mondial, qui a d’ores et déjà été pris, sur cette problématique. Aujourd’hui, Il ne s’agit plus seulement de renouveler nos engagements. Il nous paraît désormais, essentiel de prendre des mesures concrètes et volontaristes, particulièrement par une mobilisation constante, en faveur des pays en développement, en termes de transfert de technologie et de respect des engagements de financement pris à leur égard », a fait savoir Mohammed VI, dans un message lu par le prince le 3 décembre dernier.

Le « continent africain est frappé de plein fouet par les impacts négatifs du changement climatique, alors même qu’il n’est pas responsable de cette situation inéquitable », a encore souligné le roi.

Les objectifs du Maroc  

La délégation marocaine présente à la COP24 comprend notamment Aziz Rabbah, ministre de l’Énergie, des Mines et du Développement durable, Nezha El Ouafi, secrétaire d’État chargée du Développement durable. Au total, elle compte près de 250 participants représentant les départements ministériels, le secteur privé, le parlement, la recherche scientifique, la société civile, ainsi que des experts et des journalistes.

Le Maroc s’est fixé quatre objectifs pour cette COP24. Selon le ministère de Aziz Rabbah, il s’agit d’abord de « maintenir l’engagement des acteurs marocains clés et la dynamique créée autour des différentes thématiques du changement climatique durant ces dernières années ». Ensuite, le Maroc veut « mobiliser le soutien technique et financier aux programmes nationaux, consolider le leadership du Maroc (…) et son rôle dans la coopération Sud-Sud ». Et enfin « continuer à promouvoir les initiatives lancées à la COP22 et la COP23 ».

L’objectif de la COP24 est, lui, d’élaborer et adopter un ensemble de décisions garantissant la « pleine application de l’Accord de Paris », conformément aux décisions adoptées à la COP21 de Paris et à la COP22 de Marrakech.

article suivant

Remaniement : En attendant les consultations, les partis sont déjà dans les starting-blocks

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.