Pour l'Exécutif, les élèves qui manifestent contre GMT+1 sont manipulés

Pour l'Exécutif, les élèves qui manifestent contre GMT+1 sont manipulés

Réagissant aux manifestations d’élèves contre le maintien de GMT+1, Saaid Amzazi et Mustapha Ramid ont tous les deux dénoncé l’implication de «parties étrangères» dans ce mouvement de contestation.

Par

La colère des lycéens suite au changement d’heure a atteint les travées du parlement. Dans la journée du 12 novembre, le sujet a été mentionné non seulement en séance plénière de la Chambre des représentants, mais aussi dans le cadre des travaux de la commission de la justice et des droits de l’homme. Face aux questions des élus sur le sujet, le ministre de l’Education Saaid Amzazi et son homologue des droits de l’Homme, Mustapha Ramid, ont brandi la même réponse : des parties «étrangères » sont à l’origine des manifestations des écoliers.

Interpellé par le groupe PAM à la Chambre des représentants, le ministre de l’Education a affirmé que des « personnes étrangères au système éducatif encouragent les élèves à ne pas assister aux cours et à sortir manifester».  Saaid Amzazi a également appelé les parents à «encadrer les élèves» et à s’assurer qu’ils retournent sur les bancs.

De son côté, Mustapha Ramid était interrogé sur ces manifestations lors de l’examen du budget de son département. D’après lui,  des «données démontrent que des parties extérieures sont entrées en ligne pour pousser les élèves à manifester et aiguiser les consciences via les réseaux sociaux», rapporte TelQuel Arabi.

«Pourquoi les élèves des écoles privées n’ont pas manifesté alors qu’aucun changement de l’heure normale n’a été opéré par leurs écoles?», interroge Ramid, comme pour étayer son argumentaire. «Il faut que nous ayons l’audace de rappeler au gouvernement ses torts, et avoir la même audace pour l’avancer à la société quand elle a tort», a-t-il conclu. A noter que les manifestations de lycéens contre le maintien de GMT+1 se sont poursuivies jusque dans la matinée du 13 novembre.

article suivant

Mohammed VI fait le point sur le remaniement avec El Othmani

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.