Portrait: Federico Banzola, une élégance marocaine

A 36 ans, il est l’un des maîtres tailleurs les plus réputés du Maroc. Sa maison de sur-mesure, Banzola Sartoriale, est née de la rencontre de ce Franco-italien, formé chez Francesco Smalto, avec des maâlems marocains.

Par

A 36 ans, le maître tailleur franco-italien prend plaisir à casser les codes. Crédit: Yassine Toumi/Telquel

Le costume est l’armure de l’homme moderne. Comme elle, c’est un apparat qui inspire le respect. Un homme en costume est un homme qui se tient droit, digne et fier, prêt à affronter la vie. Dans le soin du détail : du nœud de cravate aux chaussures parfaitement cirées, c’est tout un système de valeurs qu’il communique à son interlocuteur : ne jamais se laisser aller, ne jamais se relâcher, être impeccable comme un soldat saluant le drapeau. La boutique de sur-mesure Federico Banzola, sise au quartier Racine, est bien connue des Casablancais élégants. Le logo sur la devanture est un casque spartiate, un choix loin d’être anodin : le panache du casque rappelle l’insigne du 2e régiment étranger de parachutistes où a servi le grand-père de Federico, un immigré italien devenu français après avoir intégré la Légion…

article suivant

Soutenir en achetant, est-ce compatible ? L’initiative d’acquisition de la FNM fait débat